Chers amis,

J’espère que vous allez bien. De quoi allons-nous parler aujourd’hui ? Nous allons parler d’Amour. Pas de l’amour qui peut vous lier à un autre être humain, mais de l’Amour que vous êtes au fond de vous.

C’est ainsi que Lana entreprit une petite promenade pour atterrir au sommet du plus grand arbre de sa forêt. Elle aimait lui rendre visite. C’était l’arbre le plus sage et le plus majestueux de toute la forêt. Près de lui, elle y puisait toute la sagesse du monde et elle aimait aussi s’y ressourcer quand elle en avait besoin. Ce jour-là, le soleil brillait de mille feux et semblait plein de promesses quant à l’avenir du monde. Lana rêvassait sur une branche quand le grand arbre lui dit :

« Comment vas-tu Lana ? Cela faisait longtemps que je ne t’avais pas vue ! »

« Bonjour grand arbre, oui je suis partie en voyage pendant quelques mois, je viens juste de rentrer. »

« Où es-tu allée ma chère amie pour ne revenir que maintenant ? »

« Je suis allée en Amérique. J’ai senti que je devais aller là-bas pour répandre la connaissance qui nous anime mes amis esprits de la nature et moi mais à la place, j’y ai appris énormément. J’ai rencontré un vieil amérindien qui m’a transmis la sagesse de son peuple et je suis devenue son amie. J’en reviens tellement nourrie. Il m’a tellement appris sur comment entreprendre la voie du coeur, que je vais bientôt repartir pour chanter aux humains tout cela. »

« Tu as raison Lana. Il est temps qu’ils reprennent la voie du coeur. Ils ont suffisamment erré dans l’oubli pour enfin se rappeler qui ils sont vraiment. »

 

« Dis-moi grand arbre, tu as l’air d’en savoir beaucoup toi aussi sur cette voie du coeur ? »

« Oui Lana. Tu sais que nous les arbres sommes connectés en permanence à la Connaissance. C’est aussi pour cela que les hommes se sentent bien parmi nous. Parmi notre proximité, ils se rapprochent un instant de leur véritable nature. Ils en ressentent la paix profonde qui les anime. »

« Tu pourrais m’en dire plus ? » lui demanda Lana. « Tu m’intéresses. »

Le grand arbre se mit donc à parler. : « Vois-tu Lana. Il n’y a qu’une seule chose en ce monde qui soit importante, c’est l’Amour. L’Amour qui nous anime tous du plus profond de nos êtres. Nous sommes tous cet Amour qui s’exprime sous des formes différentes et qui se décline en de multiples aspects. L’Amour est partout et en tout. Il est la seule et unique chose qui soit. Et la magie de la vie rend cette expérience beaucoup plus vaste que simplement cet Amour. Mais il est à la base de tout. Ressentez-le dans chaque fibre de votre être. Goûtez à cette magie qui vous habite. Elle vous entoure. Elle vous nourrit. Elle vous habite. Votre corps, vos cellules sont constitués de cet Amour. On pourra lui donner autant de noms que l’on voudra mais il n’y a que Cela au fond. La vie est une formidable expérience d’Amour. De l’Amour qui se regarde aimer la vie. Même lorsque de votre point de vue, cela pourrait paraître être le contraire de l’Amour. Mais ils n’y a pas de contraire. Il n’y a qu’une autre facette de cet Amour qui justement par amour nous offre de faire l’expérience de ce qu’il n’est pas. Lorsque cela est vu, l’expérience est complète et l’Amour redevient l’Un qu’il n’a jamais quitté.

Ainsi, l’Amour vit et se vit à travers vous, à travers nous tous mes chers amis. N’oubliez pas cela. C’est la première et dernière chose que vous devez retenir. Le reste n’est que le chemin à parcourir pour redécouvrir cette Vérité-là. Alors empruntons ensemble ce chemin vous le voulez bien ? Car il vaut vraiment la peine d’être vécu. »

Lana, pensive, écoutait le grand arbre. Elle se trouvait déjà sur le chemin et elle savait qu’elle n’y était pas seule. En fait nous y sommes déjà tous…

Lana

Share This