Lana avait décidé de rester un peu chez elle avant de repartir parcourir le monde. Elle sentait qu’elle pouvait en apprendre encore beaucoup sans avoir à aller très loin. Alors qu’elle s’occupait d’une magnifique fleur de Lys, celle-ci se mit à parler.

« Bonjour petite fée, je te remercie pour tes bons soins. Grâce à toi, je serai belle plus longtemps. »

Lana la regarda un instant et lui dit : « Crois-tu que lorsque tu seras fanée tu auras perdu de ta beauté ? »

La fleur lui répondit : « Qui voudra bien me regarder, m’admirer ? Personne ! »

Lana amusée lui répondit : « Sais-tu jolie fleur que tout a une raison d’être ? Que tu as une raison d’être et que même ta dégénérescence a une raison d’être aussi ? Cela fait partie du cycle de la vie. Aujourd’hui, tu es au plus haut de ta splendeur. Hier, tu étais en éclosion, en croissance et demain, tu te faneras. Mais tout ceci est parfait et magnifique. Tu n’auras pas perdu de ton intérêt pour autant.

Sais-tu qu’une fois que tu t’es fanée, tu retournes à la terre pour la nourrir, elle et ses habitants ? Sais-tu que cette terre ainsi renforcée permettra à nouveau à une magnifique fleur d’éclore l’an prochain ? Que tu pourras à nouveau éblouir la forêt de toute ta splendeur ? Rien ne se perd, rien ne se crée a dit quelqu’un de bien connu des humains, tout se transforme et c’est vrai. Il en va de tout dans la nature. Alors ne désespère pas petit fleur, tu ne mourras pas vraiment même si cette enveloppe que tu habites maintenant disparaît. Tu retourneras un temps te ressourcer en la terre pour à nouveau éblouir le monde de ta lumière lorsqu’une nouvelle fleur naîtra. Il en va ainsi pour tout ce qui vit ici-bas mais la vie est belle et ne t’inquiète pas tu ne seras pas oubliée. Ta lumière brillera à travers les autres fleurs, tu es présente en chacune d’elle. Nous sommes tous cette belle lumière qui brille en chaque chose, en chaque être, en tout ce qui vit.

Alors s’il te plait jolie fleur, brille de tout ton être ! N’aie pas peur d’être toi. Tu es si magnifique quel que soit le cycle de la vie dans lequel tu t’exprimes. Ne regarde pas la forme pour la forme mais ce qui est présent derrière cela. As-tu disparu ? Non puisque tu renais ici ou ailleurs. Prends bien en compte cela jolie fleur. N’oublie pas qui tu es et ce que tu es venue faire ici. »

« Que suis-je venue faire ici ? » demanda la fleur.

Lana lui dit : « Tu es venue émerveiller le monde de ta splendeur, le rendre plus beau, plus doux pour qui croise ta route. Tu es venue « être » tout simplement. Etre qui tu es. »

« Et qui suis-je ? » s’interrogea la fleur.

« Tu es l’Amour, jolie fleur. Tu es ce que nous sommes tous. Cet Amour qui est en nous et qui rayonne du plus profond de nos cœurs. Tu es la manifestation de la Vie-même ! »

La fleur toute émue ne put s’empêcher de grandir encore un peu et lorsqu’un rayon de soleil la frappa, c’est comme si il n’y avait plus qu’elle à l’endroit où elle se trouvait. Elle rayonnait tellement que tous les esprits de la nature qui se trouvaient à proximité d’elle vinrent l’admirer.

Lana, fière d’avoir pu illuminer la vie de cette fleur lui dit pour terminer. « N’oublie jamais cela, petite fleur. N’oublie jamais que tu es la manifestation de la vie, la plus belle qui soit en ce monde.

Et vous qui me lisez ne l’oubliez pas non plus car vous êtes cela aussi… » 🙂

Lana

Share This