Semaine du 23 au 29 octobre 2017

 

La fleur de la semaine

 

Cette semaine c’est Mimulus qui nous livre ses précieux conseils. 🙂

Mimulus est une fleur qui est couramment utilisée lorsqu’on utilise les Fleurs de Bach car c’est une fleur qui parle à tout le monde en nous aidant à prendre de l’assurance lorsque nous en avons besoin. Elle sera particulièrement utile pour les personnes les plus timides ou qui ont des peurs courantes, des peurs que l’on peut nommer. Elle nous aide dans ces cas-là à trouver le courage nécessaire pour aller de l’avant, à dépasser nos peurs qu’elle apaise.

« A vous tous mes chers amis, j’aimerais vous exprimer ma gratitude pour ce que vous êtes en train d’accomplir maintenant. Vous êtes bien plus grands que vous ne le pensez et vous avez tendance même à vous sentir bien plus petits que vous ne l’êtes en réalité. Vous vous jugez, vous dénigrez souvent, ce qui a pour effet de vous maintenir dans une petitesse qui n’est pas digne de ce que vous êtes en réalité. Je sais que cela a été votre choix d’expérimenter toutes les facettes du grand Créateur qui est en vous mais vous souffrez de cela.

Ce dont je me réjouis maintenant, c’est que nous sommes à l’aube d’un grand changement, un changement de paradigme qui va vous mener bien plus loin que vous ne le pensez dans l’expérience que vous êtes en train de vivre actuellement. L’humanité est sur le point de se sublimer et de découvrir de belles choses sur elle-même. Aujourd’hui, prenez conscience qu’il n’y a pas besoin de se contenir dans  une petite boîte pour être apprécié des autres. Rentrer dans le moule ne vous servira plus bien au contraire. Si cela a été utile pendant un temps, aujourd’hui vous constaterez que de vous maintenir dans ce moule va vous devenir de plus en plus inconfortable. Et cela deviendra plus fort que vous d’oser faire des choses qui sortent de l’ordinaire, qui vous sortent de votre zone de confort.

Vous serez peut-être effrayé à l’idée de faire toutes ces choses mais cela sera bien moins inconfortable que de ne pas les faire. Le plus merveilleux dans tout cela c’est que vous vous rendrez compte après coup que ce n’était pas si terrible et vous vous demanderez même pourquoi vous aviez peur. Le courage ne s’exprime pas toujours de la façon dont vous le pensez. Il ne s’agit pas forcément d’être le plus fort dans une situation ou d’avoir le plus de poigne mais surtout de sentir en vous cette force qui vient vous prendre la main comme pour vous dire « Regarde c’est facile, tu vas y arriver. » « Le courage, c’est cela », c’est de se rendre compte qu’en fait c’est à notre portée et qu’oser entreprendre cette chose qui nous fait tant peur ne sera pas plus difficile que de faire un pas en avant.

Bien sûr que parfois vous hésiterez, que vous aurez envie de reculer mais si vous persistez à ne pas vous percevoir comme courageux vous resterez dans vos ruminations, une vie petite qui bien souvent ne vous convient pas. Ne pas avoir de courage n’est pas de ne pas oser faire quelque chose de dangereux ou de faire des efforts. Ne pas avoir de courage c’est abandonner sa vie à l’insondable, à la dérive de nos pensées les plus sombres.

Comme vous créez votre vie par la pensée imaginez un peu la vie que vous avez la capacité de vous créer que ce soit en positif comme en négatif. Pas d’alternative que d’oser faire votre choix parmi les possibilités qui s’offrent à vous. C’est cela être courageux. C’est oser faire le choix de ce qui vous rendra encore plus grand que vous ne l’êtes actuellement. C’est faire le choix de reconnaître l’être merveilleux et puissant que vous êtes de toute éternité. C’est faire le choix de votre véritable nature. Vous « êtes » ce courage dont vous pensez avoir besoin. Il s’agit en fait de se positionner sur le bon curseur. Toute votre vie n’est qu’une histoire de positionnement. Celui qui se dit « pas courageux » ne mesure pas sa pleine grandeur et fait le choix d’ignorer la partie de lui qui pourrait triompher de toutes ces peurs « imaginaires » car désolée de vous le dire comme cela mais c’est souvent le cas.

Hormis les situations de danger réel, de quoi pouvez-vous avoir peur ? Uniquement d’être perçu pour ce que que vous n’êtes pas. Mais qui êtes-vous ? Le savez-vous vraiment ? Alors bien sûr vous êtes sous l’emprise de conditionnements que vous vous êtes imposés vous-même et aussi que la société vous a imposés. Mais dans la cadre des représentations fractales, vous êtes à l’image de ce qui est plus grand que vous. Aussi qu’attendez-vous pour mettre de l’ordre dans votre vie pour pouvoir créer un jour une société qui soit à votre image également. Le petit est à l’image du plus grand mais le plus grand est aussi à l’image du plus petit. Tout ceci s’interpénètre d’une manière éblouissante.

Alors mes amis, agissez en vous-même. Reconnaissez qui vous êtes, vos qualités et aussi vos défauts et changez en vous ce que vous pouvez changer. Je sais, vous me direz que vous ne savez pas comment faire mais faites vous aider mes amis. Vous n’êtes pas seuls sur cette Terre. Faites preuve de courage et osez demander de l’aide. Faire preuve de courage c’est aussi se prendre par la main soi-même. D’ailleurs plongez dans vos souvenirs, que s’est-il passé à chaque fois que vous avez osé dépasser votre peur, que vous avez osé faire preuve de courage ? Je parie que vous avez été enchanté de l’issue de la situation. N’est-ce pas vrai ? Alors s’il vous plait, mes chers amis, plongez en vous-même à chaque fois que vous avez peur et souvenez-vous de cela. Faites en une habitude même pour qu’un jour vous n’ayez plus besoin de faire appel à votre courage mais qu’il se manifeste de lui-même dans toute sa splendeur. Vous êtes cette splendeur, vous êtes ce courage.

Que faudrait-il pour que vous vous en rappeliez et fassiez advenir tout ce que vous souhaitez dans votre vie ?

Que faudrait-il pour que ce courage ne soit plus un élément extérieur à vous mais que vous soyez ce courage ?

Mes chers amis, je vous laisse méditer sur tout ceci et vous souhaite une excellente semaine ?

Avec tout mon Amour…

La Fleur Mimulus

______________________________________________________________________________________________________________________

A ce propos, je vais vous partager une petite anecdote. 🙂

Ces derniers temps, j’ai envie de prendre une nouvelle direction dans ma vie professionnelle et de partager avec le plus grand nombre ce qui m’anime. Et il y a quelques temps, je me suis lancé un petit défi sur ma page Facebook. Moi qui avait une trouille bleue de me montrer de peur d’être jugée ou critiquée, j’ai fait une petite série de vidéos sur la visibilité que j’ai publiées chaque jour sur 10 jours. Ces petites vidéos abordaient un thème en lien avec cette visibilité comme les croyances limitantes, la liberté, la communication, le perfectionnisme et bien d’autres thèmes encore. 🙂

Et en fait, je me suis rendue compte après coup que cette peur comportait une grande part d’excitation plus que de peur réelle et cela m’a même paru facile, c’est pour dire. Alors, je pense qu’il y a des étapes progressives à passer, c’est sûr. Ca ne s’improvise pas en 5mn. Il est clair qu’il y a 6 mois, je n’aurais pas envisagé cela. Et je pense que cela ne concerne pas les choses pour lesquelles nous ne nous sentons pas prêt !
Mais retenons quand même que bien souvent ce qui nous fait peur est une indication sur la direction vers laquelle aller pour nous dépasser un peu plus et en apprendre encore plus sur nous-même. Je peux même dire qu’on se sent grandie ! C’est tout à fait ce que Mimulus a décrit.
Donc en fait, quand cela commence à devenir plus inconfortable de ne pas oser faire quelque chose plutôt que de le faire, osons être ce courage dont nous avons besoin et il y a fort à parier que nous en serons récompensés. 🙂

Belle semaine,

Nadège

Share This