Semaine du 20 au 26 novembre 2017

 

 

Cette semaine, c’est Agrimony qui vient nous parler. Il s’agit de la première des 38 Fleurs de Bach. 🙂

En tant qu’élixir, elle est destinée aux personnes qui dissimulent leurs problèmes sous un masque de jovialité. Bien souvent leurs amis sont les derniers à apprendre que quelque chose ne va pas car elles sont toujours prêtes à faire la fête et à rire même si au fond d’elles-mêmes, c’est le désespoir total. Ces personnes sont d’ailleurs les plus enclines à rechercher un soutien dans certaines substances comme l’alcool, la nourriture ou les drogues dont elles peuvent devenir dépendantes. Cet élixir les aide donc à prendre de la distance avec leurs problèmes et surtout à oser en parler ouvertement à leurs proches ou à un professionnel. Elles redeviennent ainsi optimistes car elles savent exprimer leurs émotions plus facilement et dédramatiser leurs soucis en acceptant leurs faiblesses.

Voici son message. Je vous en souhaite une agréable lecture ainsi qu’une lumineuse semaine. 🙂

Nadège

______________________________________________________________________________________________________________________

« Quelle joie de pouvoir m’exprimer aujourd’hui auprès de vous ! Je vous souhaite une belle journée car il est vrai que vous vivez parfois de longues et fatigantes journées, mes chers amis.

Ce que j’aimerais vous dire c’est de toujours faire votre possible pour vous écouter et faire ce qui vous semble juste car c’est en faisant cela que vous aurez les meilleurs résultats dans votre vie, à la fois envers vous-même et envers les autres. Oui car si vous vous écoutez, si vous allez chercher au fond de vous ce qui brûle de désir en cet instant, vous serez toujours sincère. Le manque de sincérité vient souvent d’un manque d’habitude à exprimer ses besoins réels en temps voulu. On vous a plutôt appris à les refouler, à les nier car il n’était pas bien venu ou respectable d’oser avoir des désirs ou des besoins. Il fallait par le passé les garder pour vous et « paraître » aux yeux des autres. Pourquoi ?

Parce que l’humanité a oublié qui elle était à l’origine et a entrepris de se donner un masque pour se présenter aux autres. Ce masque bien souvent est un masque protecteur car l’humain a souffert de se montrer tel qu’il était. La moindre moquerie, la moindre remarque était source de stress pour l’égo qui préférait se donner un genre pour être accepté de ses pairs. Sauf qu’à terme, cela crée du désordre en vous car vous ne vous sentez pas aimés pour qui vous êtes. Seulement, vous ne savez pas toujours qui vous êtes et c’est là que le bât blesse. Qui êtes-vous ? Le savez-vous vraiment ? Peut-être en aviez-vous eu une vague idée lorsque vous étiez enfant mais en grandissant, les moqueries des copains et leurs remarques, ainsi que celles des adultes bien souvent cassants pour vous éduquer selon la norme de l’époque vous a fait vous cacher de vous-même aussi.

Vous avez ainsi fini par devenir quelqu’un d’autre et bien souvent ce quelqu’un d’autre vous le revendiquez « haut et fort » comme étant « Vous ». Certaines personnes qui ont beaucoup souffert par le passé vont même jusqu’à prendre le contre-pied de tout cela et se donnent une personnalité affirmée et rebelle qui militera pour le fait d’être acceptées pour qui elles sont… sauf que ces personnalités affirmées et parfois agressives ne sont rien de plus que des masques également.

Qui êtes-vous, n’est pas une question facile. La réponse ne se trouve pas facilement et même la plupart du temps, personne ne trouve la réponse. Ce n’est pas si important que cela ne vous inquiétez pas. Qui vous êtes a à voir avec le divin et je comprends que cela ne puisse pas être perçu par vous à l’heure actuelle. Ceci dit, il y a un moyen de pouvoir vous montrer authentique c’est de revenir à l’instant présent et de vous écouter dans vos besoins et désirs ici et maintenant. Que voulez-vous, que désirez-vous, profondément maintenant. Que ressentez-vous ? Qu’est-ce qui vous traverse là maintenant avec la plus grande honnêteté que vous pourriez avoir pour vous-même ?

Quand les personnes s’accordent ce temps de pause pour s’interroger, elles sentent soudain une paix venir du cœur et s’y installer et là, elles ressentent ce qui vibre en elles. En cet instant mes amis, vous touchez votre authenticité. C’est elle que vous devez contacter le plus souvent possible car avec le temps, vous sentirez de plus en plus qui vous êtes et vous aurez envie de le partager avec d’autres personnes. Le risque en effet est de ne pas être accepté tel que vous êtes. Ça c’est quelque chose qui vous fait peur et vous retient la plupart du temps à vous montrer authentique. Et pourtant, quelles belles relations vous créeriez avec des personnes qui en valent la peine et vous ressemblent si vous osiez contacter votre authenticité…

Quel est l’intérêt finalement d’être bien vu de tous, si au final ces gens-là se moquent bien de qui vous êtes ? Déjà sachez-le, eux aussi aimeraient se montrer authentiques et n’osent pas. Au final, vous ne vous présentez tous avec vos masques tout en ayant le même désir d’être aimé et apprécié pour qui vous êtes.

Bas les masques mes amis et tant pis pour ceux qui ne seraient pas encore prêts à le faire. Ne rêvez-vous pas d’une vie authentique ? D’une vie où les gens vous aimeraient qui que vous soyez, avec vos qualités et surtout avec vos défauts ? De toute façon vous trouverez toujours quelqu’un pour avoir quelque chose à redire alors plutôt que de laisser critiquer votre masque, osez la transparence et moquez-vous de ce qui vient en face. Tant que vous êtes respectueux et honnête, l’authenticité paye toujours. J’entends bien qu’en fait, c’est plus facile de se dire que si c’est votre masque qui est critiqué ce n’est pas vraiment vous. Mais vous en souffrez de toute façon, alors choisissez mieux vos amis mes chers amis en vous montrant au monde tel que vous êtes et vous verrez que vous en serez récompensé. Déjà parce que vous vous sentirez plus léger et ensuite parce que vous vous sentirez plus fort, libéré du poids d’un sentiment d’imposture qui vous pèse tant… Pensez bien que l’autre qui vous ferait une critique ne parle en fait que du miroir que vous lui reflétez. N’oubliez surtout pas cela quand vous commencez à être authentique, « on ne parle jamais que de soi ». Alors certes, il n’est pas facile de se moquer du regard de l’autre mais mieux vaut-il être aimé par beaucoup de monde dans toute votre superficialité ou être aimé pour qui vous êtes vraiment par des personnes qui comptent ?

Vous connaissez la réponse mes amis. Je vous laisse l’intégrer dans votre cœur.

Avec tout mon Amour… »

La fleur Agrimony

Share This