Bonjour les fées,

 

 

je vous retrouve en ce premier jour d’août avec un petit conte inspiré qui m’a été inspiré lorsque j’ai touché du doigt ma vulnérabilité. Finalement, l’audace c’est aller puiser au fond de nous cette confiance qui nous fera avoir le courage de dépasser notre peur, d’être vu tel que nous sommes, parfaitement imparfait. Car quel est vraiment le risque de faire les choses si ce n’est la peur de l’échec ou la peur du regard de l’autre ? C’est à se demander qui nous oserions être si nous n’avions pas peur de nous tromper (et pourtant l’échec est un précieux allié pour s’améliorer) ou peur de comment nous pourrions être jugé (et donc ne pas ou plus être aimé…) ? Qui serions-nous si nous écoutions la petite voix de notre intuition plutôt que notre peur ? Il ne s’agit cependant pas de faire n’importe quoi mais d’être juste avec nous-même et avec ce que nous souffle notre cœur. N’est-ce pas là le plus grand défi de notre vie ? Alors on connait tous une ou plusieurs personnes pour qui cela semble facile mais je crois que cette personne a simplement su oser être audacieuse au bon moment et peut-être même qu’elle est tombée plusieurs fois mais qu’elle a su se relever et recommencer plutôt que de renoncer… Et comment serait notre vie si nous autorisions les « et si… » dans notre vie ? Et si nous avions juste l’audace d’être Soi… ? 😉

Je vous laisse avec la lecture de ce petit conte et vous pouvez même l’écouter si vous préférez. L’audio se trouve en bas du texte.

Belle lecture. 🙂

_____________________________________________________________________________________________________________

« Il était une fois une petite fleur qui rêvait d’être une étoile. Tous les soirs, avant de se refermer pour la nuit, elle regardait dans le ciel jusqu’au dernier rayon du soleil dans l’espoir d’en voir une. Mais jamais cela ne se produisait. Chaque jour, elle s’ouvrait et chaque soir elle se refermait sans jamais apercevoir ne serait-ce qu’une petite lueur dans le ciel. Alors elle se désespérait. Son jardinier, qui voyait bien que cette fleur n’était pas comme les autres, lui parlait avec plus d’amour mais rien n’y faisait. Elle semblait triste tout le temps. Des gouttes de rosée perlaient parfois sur ses pétales ce qui lui donnait l’impression qu’elle pleurait. Que pouvait-il faire pour elle ? Lui aussi se morfondait. Mais comment pouvait-il se douter qu’elle rêvait de devenir une étoile ?

Un soir, alors que la petite fleur s’était endormie. La lune qui l’observait osa la réveiller et la petite fleur en ouvrant les yeux crut s’évanouir. Ce qu’elle vit la ravit au plus haut point. C’était plus beau encore qu’elle n’aurait pu l’imaginer.

  • Comment est-ce possible ? se demanda-t-elle.

La lune s’adressa alors à elle.

  • Je t’observe depuis quelque temps déjà et je dois t’avouer que tu m’as émue petite fleur. Jamais je n’avais vu une fleur aussi triste que toi. D’ordinaire, les fleurs sont contentes d’être ce qu’elles sont et elles diffusent leur beauté au monde entier avec joie mais toi… tu semblais ne pas être épanouie de ta condition de fleur. Alors j’ai décidé de t’aider.

Tu sais, j’ai un pouvoir. Celui d’entendre les pensées de tous les êtres vivants qui peuplent la Terre et cela inclut aussi les fleurs. Je t’ai donc entendu rêver. Je t’ai entendu pleurer aussi même si c’était silencieux. J’aurais une simple question. Que serais-tu prête à faire pour devenir une étoile ?

La petite fleur réfléchit et dit :

  • Je suis prête à tout et à aller te décrocher s’il le faut.
  • Ah oui ? dit la lune en riant. Mais que crois-tu qu’il faille faire pour décrocher la lune ?
  • Je ne sais pas. Je suis fermement rivée au sol. Mais si tu savais… je sens une puissante force en moi. Un puissant désir qui monte et qui pourrait presque me faire voler.
  • Essaye pour voir ! dit la lune avec douceur.

Alors la petite fleur ferma les yeux, se concentra et comme par magie s’envola dans le ciel. La lune l’observait avec beaucoup d’amour et, lorsque la fleur arriva près d’elle, lui dit :

  • Voilà, tu es une étoile maintenant. Qu’est-ce que cela te fait ?

La petite fleur regarda partout autour d’elle. Elle était maintenant comme une étoile dans le ciel mais elle ne brillait pas. Finalement, cela ne lui plaisait pas tant que cela d’être une étoile.

  • Ecoute, je dois t’avouer que je suis un peu déçue. Je m’attendais à quelque chose de spectaculaire et en fait, je ne brille pas. Je voulais briller !

La lune lui demanda :

  • Comment crois-tu que tu pourrais briller ?
  • Je ne sais pas, répondit la fleur. Je ne suis pas une étoile.
  • C’est pourtant là qu’est la clé de ton problème ! lui dit la lune.
  • La clé de mon problème ?
  • Tu dois sentir en toi la solution. Elle est en toi, fais-moi confiance.

Alors la petite fleur ferma les yeux à nouveau et ce qu’elle ressentit la transporta au cœur de son être. Elle n’avait qu’à être une fleur pour briller. Tout simplement…

À cet instant, elle rouvrit les yeux. Elle était à nouveau dans son champ parmi ses congénères mais quelque chose avait changé. Elle brillait maintenant de mille feux. La petite fleur en osant simplement être elle-même était devenue l’étoile qu’elle rêvait d’être depuis toujours. Car pour briller, il ne s’agit pas de vouloir décrocher la lune, il s’agit simplement d’oser être soi-même.

La petite fleur ne sut jamais si elle avait rêvé ou non. Mais elle sut qu’elle avait osé faire la chose la plus importante qui soit mais aussi la plus difficile, oser aller au cœur d’elle-même pour laisser briller l’étoile qu’elle était déjà à l’intérieur. »

Nadège – La Fée Raconte

La fleur et l'audace... d'être Soi

par Nadège - La Fée Raconte

© Ce texte est la propriété de Nadège Gastaud et est protégé par le droit d’auteur. En conséquence, merci de ne pas copier, reproduire ou redistribuer son contenu sans mon autorisation et sans y mentionner mon nom.

Share This