Hey Bonjour les fées,

Voici le conte du mois de mai. Je me suis simplement posée au calme pour écrire et les mots ont glissé sur le clavier. 🙂

Belle lecture.

__________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

« C’est par un beau matin d’été qu’une petite fille naquit. Il faisait beau et chaud et de multiples oiseaux volaient dans le ciel. On aurait dit qu’ils étaient là pour lui rendre hommage, lui souhaiter la bienvenue sur Terre. Le ciel était bien bleu, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps dans cette contrée si particulière.

Il n’y avait pas souvent de naissances et même il n’y avait pas beaucoup de monde qui vivaient là ! Mais où était-ce donc ?

Et bien cette contrée magique se cachait dans les sous-bois du nouveau Mexique et de grands arbres masquaient souvent le ciel et le soleil. Mais là, ce jour-là, c’est comme si les arbres souhaitaient lui faire une place, l’accueillir comme il se doit. Mais qui donc était cette petite fille ? Elle était en fait la fille du roi des fées. Ce n’est pas souvent que les fées accueillaient de nouvelles recrues aussi, ce jour-là fut décrété journée de repos pour tous les esprits de la nature du sous-bois. Mais en quoi cette petite fille était-elle si magique et si attendue ? Elle ne l’était pas plus qu’une autre fée qui naissait en fait. A chaque naissance, la nature s’en faisait une joie et chaque être vivant à proximité rendait hommage à cette naissance qui était synonyme d’un nouvel espoir. Chaque fée qui naissait amenait un renouveau dans les énergies de la Terre et plus précisément dans le lieu où elle naissait. Cette énergie était progressivement transmise au peuple auquel elle était rattachée et petit à petit, on voyait des changements dans les schémas de pensée sur la Terre.

Ce jour-là donc, cette petite fée était née. Mais les fées ne naissaient pas comme les bébés humains après avoir passé plusieurs mois dans le ventre de leur mère. Non, les fées étaient comme « tricotées » par leurs parents, c’est-à-dire ceux auprès de qui elles allaient recevoir les enseignements mais aussi par toutes les fées de leur clan. Un nouvel être faisait son arrivée après avoir été annoncée par Gaïa la Terre-mère et les fées savaient alors qu’elles auraient une des plus belles tâches à réaliser… celle de créer une nouvelle venue parmi eux. Cette petite fée donc était une petite fille, car il existe aussi des petits garçons chez les fées. Et toutes les fées pour la première fois de toute leur vie y avaient mis toute leur énergie. D’ordinaire, elles en gardaient un peu pour pouvoir subvenir aux besoins des arbres et des végétaux de la forêt mais là était venu le temps d’accueillir une des petites fées qui contribueraient à un changement important dans le monde.

Mais qui était donc cette petite fée mystérieuse ? Elle intriguait tout le monde, même si au final, elle était un peu leur fille.

« Stella » serait son nom. Pourquoi me direz-vous ? Et bien pourquoi pas. Stella représenterait le cœur des étoiles et amènerait une forme de lumière encore inédite ici-bas. Oh ne vous inquiétez pas, elle n’aurait pas la charge de cet incroyable changement toute seule. D’autres fées nouvellement nées comme elle, contribueraient aussi à ce changement. Mais surtout, chaque fée déjà existante recevrait les initiations nécessaires pour elles aussi contribuer… on parlerait alors de « transfert »… ainsi donc, comme chaque être sur la Terre, le fait d’être relié à un autre être en ferait comme une copie immédiate de son champ vibratoire… une fois qu’un nombre précis de nouvelles fées serait atteint, ce transfert et ces initiations auraient lieu comme par magie et chaque fée se trouveraient alors avec la même mission que toutes les autres, avec les nouveaux acquis. Ce principe se trouve d’ailleurs dans tout ce qui vit. Chaque fois que quelqu’un prend conscience de quelque chose… cette conscience permet d’élever à un certain niveau la conscience de quelqu’un d’autre… Voilà une belle expérience de magie et qui en même temps n’est qu’une simple loi de la physique pour d’autres.

Change ton monde et tu verras alors le monde changer à tes yeux… n’est-ce pas merveilleux ?

Ainsi donc partout dans le monde naissaient de multiples fées de la même manière… ces fées qui un jour seraient garantes du nouveau monde. Celles qui tricoteraient sur la Terre la nouvelle énergie, celle sur qui tous les autres êtres vivants pourraient s’appuyer pour eux-mêmes réaliser le changement dont ils rêvaient.

Vous êtes le changement disait Gandhi… mais ce jour-là les fées du monde entier émirent l’intention suivante à l’intention de tous les êtres pensants de la Terre… « vous êtes le changement que nous attendons et que vous attendez tous. Ne tardez pas à le comprendre car sinon les dégâts seront irréparables ou très longs à réparer. Il est encore temps, accueillez avec nous les nouvelles énergies de la Terre. Vibrez avec nous l’Amour des étoiles dans votre cœur et créez avec nous ce nouveau monde de paix et de joie qu’il devrait être en réalité. »

Ce message était émis partout sur la planète et quiconque aurait pu voir avec d’autres yeux aurait vu autour de la Terre se dessiner un magnifique halo de lumière enveloppant tout sur son passage et impactant chaque être qui peuplerait la Terre, du minéral au végétal, du végétal à l’animal et de l’animal à l’humain. Chaque être sur la Terre recevait en même temps ces informations. Chacun baignait dedans même, même si c’était sans s’en rendre compte. Et les fées ne doutaient pas qu’un jour, leur message soit entendu, même si cela prendrait beaucoup de temps terrestre. Qu’est-ce que le temps pour une fée ? Même si elles subissaient aujourd’hui les conséquences de l’activité humaine, elle savait qu’un jour ils retrouveraient le chemin vers leur cœur et alors qu’une nouvelle ère, plus joyeuse et majestueuse commencerait.

« Qu’attendez-vous ? » demandaient en cœur les fées de la planète. « N’attendez pas trop longtemps. Nous vous attendons… » répétaient-elles en boucle sur un fond de lumière solaire.

« Nous vous attendons… » disaient-elles. Ne les entendez-vous pas ? N’entendez-vous pas ce message dans votre cœur ? Même si ce dernier n’est pas audible, il est certain que vous l’avez reçu. Il est la raison pour laquelle vous vous levez chaque matin et que vous souhaitez un monde meilleur pour vos enfants.

« N’attendez plus…. Nous vous attendons ! » disent les fées… Mais oui, qu’attendons-nous ?

Alors comme pour remercier Mère-Nature de ce cadeau, les fées chantèrent une dernière chanson avant de laisser la nuit se coucher sur cette nouvelle ère qui commençait déjà à diffuser un vent de changement sur tous les êtres vivants de la Terre. »

Nadège – La Fée Raconte

 

© Ce texte est la propriété de Nadège Gastaud et est protégé par le droit d’auteur. En conséquence, merci de ne pas copier, reproduire ou redistribuer son contenu sans mon autorisation et sans y mentionner mon nom.

Share This