A la lumière de la nouvelle activité que vous pourrez bientôt découvrir sur mon site, je vous partage une réflexion qui m’est venue via l’écriture inspirée sur le pouvoir des mots. 😉

———————————————————————————————————————————————————–

 » Les mots… mots d’amour, mots de toujours… »

le pouvoir des mots

 

Les mots viennent du cœur de l’univers et nous portent vers des lieux qui nous sont inconnus. Les mots nous transportent au cœur de nous-même. Ils nous façonnent, ils nous créent, ils font de nous ce que nous sommes… La vie elle-même est créée par l’intermédiaire des mots. Des mots de chacun de nous et plus particulièrement des mots de personnes « incarnées » car la matière est de l’énergie en manifestation, de l’énergie qui a pris une forme.

Les mots ainsi prononcés, ainsi pensés sont de l’énergie prête à passer en manifestation. C’est pour cela qu’il nous est demandé de faire attention à ce que nous disons ou nous pensons. Nous pouvons détruire par nos mots comme nous pouvons guérir. Les mots ont une portée énorme, magique, énergétique, impressionnante ou comment l’humain façonne la création par le verbe.

Le verbe est un des pouvoirs créateurs de l’homme. L’homme pense, l’homme désire, l’homme façonne son désir par la pensée, par le pouvoir de la visualisation. En désirant, l’homme fait appel à un autre pouvoir qui est le pouvoir de la manifestation. La manifestation passe par le cœur, par ce que vibre le cœur… pas le cœur physique, mais le cœur de votre être dont la vibration peut s’étendre autour de vous à des kilomètres. Ainsi donc nous façonnons notre réalité par le pouvoir des mots et nous la manifestons par le pouvoir de notre cœur, de notre être. Nous sommes de magnifiques créateurs. Tout se passe comme cela, partout et tout le temps. Mais seulement nous n’en sommes plus conscients. Cela a l’air si simple et pourtant que dire… l’homme s’est perdu justement dans ses pensées, mettant en scène un véritable marasme qui prend forme autour de lui…

 

coeur

Comme il a oublié son pouvoir il accuse les autres d’en être responsable mais chacun de nous détient ce pouvoir et tout pourrait être différent en un instant si nous nous rendions compte de ce pouvoir. Ensemble, en un instant nous pourrions transformer le monde à l’image de nos désirs. Si nous pouvions redécouvrir ce pouvoir si simple… bien choisir nos mots, nos pensées pour éviter de créer n’importe quoi dans nos vies…

 

Nous nous pensons et nous nous sentons parfois victimes de la vie, hors la vie qui s’exprime à travers nous ne fait que nous donner ce que nous lui demandons par pur amour pour nous. Et nous, nous nous contentons de lui renvoyer à la figure qu’elle ne fait pas ce qu’il faut… alors que tout part de nous. Absolument tout. Et si nous pouvions revenir à cet endroit, là où tout a commencé ? Pourrions-nous modifier le cours de notre vie ? Changerions-nous jusqu’à notre destinée ?

Absolument, à partir du moment où nous revenons au cœur de nous-même, là où tout commence et là où toute pensée naît, nous pouvons agir pour tout changer. Gandhi qui disait « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » se basait sûrement sur ce principe. Tout part de nous, tout part de l’intérieur de nous. Tout part de notre cœur, de nos désirs et de la manière dont nous utilisons le verbe créateur. L’humanité détient une formidable chance d’expérimenter le pouvoir de la création. Non pas que les animaux n’aient pas ce pouvoir, mais il ne se manifeste pas de la même manière que chez l’homme qui peut choisir ses pensées, qui peut interagir avec elles et les modifier à volonté. L’homme a dans son cerveau un formidable ordinateur dont il n’utilise que 10%. S’il pouvait comprendre qu’il pourrait développer ses facultés non pas pour asservir encore le monde mais pour créer au-delà de ce qu’il pourrait imaginer, un monde merveilleux peut-être ?

Mais pour cela il doit maîtriser ses pensées. Avant cela il doit comprendre les conséquences d’un tel pouvoir. Pour le moment il n’en voit que les conséquences dans son quotidien mais il ne sait pas que cela vient de lui. Il doit d’abord apprendre à comprendre cela et à faire la paix avec ses ombres. Tant que persistera la plus petite once d’ombre non accueillie, le plus petit désir de faire du mal, tant qu’il n’aura pas redécouvert sa nature divine qui est par nature Une mais qui expérimente le Deux, il récoltera les conséquences (positives ou négatives d’ailleurs) de ses actes mais aussi de ses pensées. L’homme sage maîtrise ses pensées. Et c’est dans cette maîtrise que l’humanité retrouvera la maîtrise de son pouvoir créateur. La pensée est à l’émission ce que le désir, l’émotion est à la manifestation. Le processus de création comprend donc ces deux facettes. Une pensée qui se répète va créer une émotion qui engendrera la manifestation.

 

Pensées

 

Heureusement, dans notre monde cette manifestation a besoin d’un certain laps de temps avant d’avoir lieu. C’est pour cela que l’homme doit savoir maîtriser ses pensées. Car si la manifestation était instantanée, les conséquences pourraient être catastrophiques. Nous avons là une chance de faire nos preuves. Et quand viendra l’heure de la prochaine étape, nous serons prêts à devenir les grands créateurs que nous sommes déjà. 🙂

Nadège

Share This