Paix

 

Quoi qu’il arrive, quoi qu’on fasse, qu’une situation ait pu se produire autrement si ceci ou si cela… si on avait pu faire autrement, si on avait vu les signes… Quoi qu’il arrive dans l’instant présent, « C’est ». Il ne peut en être autrement à partir du moment où cela s’est produit…

…et qu’on en soit peiné, qu’on ait envie de crier, de supplier pour changer les choses… la seule chose à faire est de lâcher prise et d’accepter. Alors parfois nous pouvons encore agir pour que la situation tourne dans le bon sens de ce que l’on souhaite et c’est très bien comme cela. Dans ce cas là, « c’est » aussi ! Mais dans les situations où on ne peut rien changer, se battre contre ne servira à rien. Peut-être juste nous permettre d’exprimer nos émotions un temps pour les faire sortir et ça c’est ok. Mais ce à quoi on résiste persiste… et ce à quoi on fait face s’efface ! 😉

On a tous vécu au moins une situation désagréable pour laquelle la paix est venue à nous lorsque nous avons lâché l’affaire. Et à ce moment-là cela a été une véritable libération. Oh la situation n’a pas changé pour autant et nous pouvons être triste, déçu ou tout autre sentiment négatif mais ce qui a changé c’est notre regard sur la situation. Une compréhension toute autre est apparue et nous a libéré de la souffrance mentale que l’on a trop souvent tendance à s’infliger que ce soit pour des broutilles ou des événements plus importants.

 

Acceptation

 

Accepter à chaque instant que « C’est » tout simplement, nous libère. « C’est » c’est laisser entrer la lumière dans notre cœur pour voir ensuite le monde avec un tout autre regard.

Oh ce n’est pas facile j’en conviens mais cela mérite d’essayer. Personnellement à chaque fois que j’ai lâché sur une situation que je ne pouvais pas changer le soulagement a été quasi immédiat et rien que cela c’était énorme.

Au final pester, vociférer, pleurer ne nous amène aucune solution car à travers nos tensions mentales nous ne pouvons pas les voir. Parfois il arrive que de longues années après des personnes soient encore en colère contre une situation ou quelqu’un et alors elles se pourrissent la vie. Elles en souffrent encore un peu même si cela ne les touche plus directement et qu’elles ont reconstruit leur vie sur d’autres bases plus positives. Accepter, pardonner, passer à autre chose dans leur tête serait pourtant la meilleure solution pour vivre pleinement dans la joie. Alors parfois il sera nécessaire de vivre toutes ces émotions durant un temps car cela sera un moyen de ne pas sombrer mais au moment où nous serons prêts pour l’acceptation le soulagement sera instantané et nous pourrons poursuivre notre route, la paix dans le cœur…

😉

Nadège

Share This