On a tout en nous

 

On entend ou lit souvent cette phrase quand quelque chose coince dans notre vie et qu’on souhaiterait qu’elle soit plus fluide.

Moi-même j’avoue, je me suis entendue le dire à d’autres personnes mais en me sentant toute aussi impuissante qu’eux à ce moment-là. Même si c’est une forme d’encouragement pour nous aider à puisez dans notre force intérieure, cette phrase est à mon sens à double tranchant car personnellement, quand j’ai l’impression de ne pas avancer, que je me retrouve face à des croyances limitantes qui m’empêchent d’accéder à l’étape suivante…  même si j’adhère à 100% à cette phrase, une part de moi se sent très frustrée car c’est bien beau de se dire qu’on a tout en nous… mais il se trouve qu’on ne sait pas toujours comment chercher, ni même où trouver ces ressources…

Pendant ces vacances d’été, j’ai lu « la guérison spontanée des croyances » de Gregg Braden et j’ai adoré. De formation scientifique et bien que j’ai aussi la tête dans les étoiles 😉, j’aime bien quand la science explique, démontre certains principes pour s’accorder à la spiritualité. Cela me permet de me sentir plus forte quand je discute avec des personnes très cartésiennes. Et je trouve cela fascinant que la science vienne donner des pistes d’explication sur le fonctionnement de l’univers ou sur notre véritable nature, car tout à coup, certaines notions dites « spirituelles » deviennent « réelles » ou « fortement avérées ».

Franchement, vivre dans un monde qui nie « la magie de la vie », un monde où on aurait atterri là par hasard, un monde limité où on ne fait qu’en subir les aléas, n’est pas toujours facile quand vous vous croyez au contraire que « tout est possible » même si vous ne savez pas encore bien comment. Et même, je me rends compte que certaines notions que je comprenais d’une certaine façon il y a une dizaine d’années prennent une autre tournure aujourd’hui.

Les croyances limitantes sont une notion que je connais depuis déjà quelques temps. Et Gregg Braden nous parle justement des études scientifiques qui montrent que ce sont nos croyances (porteuses ou limitantes) qui créent notre réalité. La majorité de nos croyances sur la vie, et notamment nos croyances limitantes ont été mises en place dans notre enfance de par notre éducation, ce qui implique nos parents et l’école le plus souvent mais cela peut venir de plein d’autres expériences négatives que nous avons vécues. Par définition, une fois que nous les identifions nous avons moyen de les changer. Ceci est plutôt une bonne nouvelle. Ce n’est pas forcément chose facile mais de le comprendre, peut nous permettre de mettre de la lumière sur une croyance pour qu’elle ne puisse plus nous faire souffrir et nous créer une réalité indésirable. J’ai moi-même identifié des croyances limitantes ces deux derniers mois qui ne sont absolument pas aidantes quant à la réalisation de mes objectifs… de les avoir percées à jour, je vois maintenant ma vie et ses possibilités d’une toute autre façon.

 

On a tout en nous

 

Mais revenons à notre sujet : « on a tout en nous ». J’ai tout à coup compris cette phrase d’une toute nouvelle perspective. On a tout en nous ne signifie pas seulement que nous n’avons qu’à aller puiser en nous pour avoir des réponses car comme je l’ai dit plus haut… c’est bien beau mais quand on ne sait pas comment faire. Mais… ce que j’en comprends maintenant à la lumière de mes lectures c’est que puisque nous sommes à l’image du principe créateur du monde, nous pouvons à tout moment puiser dans les infinies possibilités qui sont disponibles dans le champ des possibles à tout moment. Je m’explique mieux.

Si la loi d’attraction est un principe relativement simple à comprendre et si je crois en mon pouvoir créateur d’obtenir toutes les informations dont j’ai besoin à tout moment seulement en le demandant avec foi et en laissant faire l’univers en observant les synchronicités qui viendront me donner les réponses dont j’ai besoin… « on a tout en nous » devient tout d’un coup plus facile à appréhender. On a tout en nous signifie pas qu’il faut méditer longuement pour aller chercher nos réponses même si certains y arrivent et tant mieux pour eux… mais (je peux cependant me tromper, je vous livre simplement ma réflexion du moment), si on part du principe que l’extérieur est le reflet de l’intérieur… alors je peux obtenir les réponses que j’ai en moi via le monde extérieur. Et c’est là que cela devient intéressant et plus accessible…

Comment est-ce possible ? Et bien, grâce à notre pouvoir créateur d’une part (même si on n’en est pas conscient, on crée constamment toute notre réalité), à la loi d’attraction d’autre part et grâce aux synchronicités que je vais observer dans ma vie : ce que j’entends (ce que dis quelqu’un dans une conversation, à la radio, ce que je vois (film, panneau publicitaire), ce que je ressens, etc. En fait, tous mes sens vont se liguer pour m’aider à recevoir les réponses dont j’ai besoin pour aller mieux ou avancer sur mon chemin, à condition que j’y prête attention.

A la lumière de tout cela, « on a tout en nous » prend tout son sens car en effet, nous savons utiliser nos 5 sens sans difficulté. Notre pouvoir créateur même si nous l’avons oublié est pourtant bien là et nous nous en servons constamment même si c’est à notre insu… Alors non ce n’est pas facile, mais c’est à notre portée… car lorsque nous nous connectons à notre source qui est plus puissante que nous pouvons imaginer… à l’image du créateur de toute chose, nous voyons des miracles arriver. N’est-ce pas un miracle par exemple d’imaginer qu’à nous tous, nous créons le monde dans lequel nous vivons ? Absolument tout… et cela commence à s’expliquer scientifiquement… Il ne nous reste qu’à apprendre à nous focaliser sur ce que nous voulons vraiment et à observer dans le monde extérieur les réponses que nous cherchons…

 

On a tout en nous

 

Résumons :

On vous dit « tu as tout en toi. » Et vous pensez ou répondez, « oui je le sais mais… » vous n’êtes pas toujours plus avancé quand on vous dit cela.

Seulement maintenant vous savez que ces informations qui sont présentes en vous peuvent venir à vous si vous le demandez.

Un exemple, vous êtes en colère après les autres parce qu’on ne vous écoute pas. Mais se pourrait-il que vous ne vous écoutiez pas vous-même, dans vos besoins les plus fondamentaux ? Les autres, par leur attitude vous montrent cela.

Ou encore vous vivez des choses que vous ne comprenez pas ou qui se répètent. Vous avez des peurs qui vous empêchent d’avancer, un manque d’estime de soi, etc. il se peut alors qu’une ou plusieurs croyances limitantes soient à l’oeuvre. Et porter votre attention sur cela dans votre vie en vous demandant enfin  » qu’est-ce que je dois croire pour que je vive ou ressente cela ? » En fait, en observant de plus en plus attentivement vous mettrez le doigt sur la ou les croyances qui vous entravent. Il vous sera alors possible de vous en défaire (avec ou sans accompagnement).

Et même, vous pourriez décider d’aller au-delà de simplement voir ce qui coince et d’émettre le souhait de voir votre situation changer, de découvrir vos ressources intérieures, celles qu’on vous dit avoir en vous. Voici alors quelques suggestions d’étapes à suivre pour y arriver :

  • Etablir clairement votre souhait ou votre objectif, puis visualiser dans le futur ce qu’il se passera quand votre situation aura évolué. Plus clairement, vous visualisez ce que vous verrez, ce que vous entendrez à ce moment-là, ce que vous ressentirez.
  • Faites vraiment « comme si » vous y étiez, que ça s’était déjà produit : ressentez avec vos sens, votre corps la joie et le bien-être que vous vivrez quand votre objectif sera atteint. (Car ce sont nos émotions qui mettent en action notre pouvoir créateur).
  • Ayez la foi que c’est en train de se réaliser même si vous ne savez pas comment. (Indispensable)
  • Observez ce qui vous vient : une personne vous parle d’un thérapeute, vous voyez une publicité précise au sujet de votre problématique. Vous recevez un coup de téléphone d’une personne qui vous donne une information capitale… etc.
  • Suivez les synchronicités et agissez. En trois mots, suivez le guide ! L’univers vous guide à chaque instant. Cela peut même devenir un jeu. 😊

En fait, ça marche pour tout. « J’ai tout en moi, ok mais comment je fais pour trouver ce que j’ai en moi, si je ne sais pas comment le trouver pour faire remonter l’information ? » Et bien c’est dans le monde extérieur que je pourrai aussi trouver ce que j’ai en moi en en émettant l’intention et en observant simplement ce qui me vient… N’est-ce pas magique ? 😊

Notre monde extérieur est un miroir exceptionnel de ce que nous avons en nous. Tout est là en fait, à condition que nous changions notre façon de voir et de percevoir le monde, non seulement ce que nous voyons avec nos yeux physiques mais aussi notre compréhension de ce qui se produit dans nos vies. C’est tellement visible, tellement sous notre nez que nous n’y voyons que du feu. Nous n’avons pas à accéder à ce que nous avons en nous en plongeant dans notre for intérieur mais simplement en observant nos vies, notre monde extérieur. C’est tellement accessible, tellement simple mais nous avons oublié comment faire…

Ainsi donc, soyez attentif à ce que vous vivez et vous saurez ce que vous avez « en vous ». 😊

Nadège

Share This