Bien le bonjour mes chères fées lectrices, 🙂

 

 

Comme vous pouvez le constater, pas mal de changements se produisent en ce début 2018, que ce soit ici sur mon blog où j’ai longuement cherché quoi vous partager régulièrement et sur ma page Facebook dont le nom a changé. Oui, « la Joie d’être Soi » est devenue « La Fée Raconte » et je peux même vous dire que la prochaine étape sera de changer le nom de mon site pour que tout soit cohérent. Peut-être avez-vous déjà vu que j’ai changé aussi le logo… 😉

Je ne sais pas vous mais à la fin 2017, j’ai senti un grand besoin de me reposer. Et il ne s’agissait pas d’un repos de fatigue ou d’un besoin de vacances mais d’un besoin de ralentir pour laisser le temps à certaines choses, que je sentais couver, s’intégrer en moi. J’étais assez déstabilisée car dans notre société actuelle, il est de bon ton de toujours être en mouvement ou performant. Du coup, lorsque vous désirez vous reposer pour une quelconque raison, vous culpabilisez car c’est mal vu de se reposer. Bon après on s’étonne d’en voir qui vont jusqu’au Burn out mais bon… ceci est un autre sujet. 😉

Mais maintenant, je sais pourquoi j’ai eu besoin de cela. N’avez-vous jamais eu cette impression vous-même, après coup, de savoir pourquoi telle ou telle chose s’était produite dans votre vie ? Et pourtant, à l’instant présent, nous sommes bien forcés de passer cette étape pour en comprendre plus tard les tenants et les aboutissants et peut-être même être contents d’avoir su nager à contre-courant et ne pas nous laisser manipuler par notre mental qui lui nous serinait qu’on aurait dû faire ci ou qu’on devrait faire cela. Bref… J’ai donc pris le temps de me reposer. Déjà à ce moment-là je sentais que le nom de mon site, de ma page Facebook n’étaient plus en accord avec moi et pourtant je peux vous assurer que j’adore ce nom. La Joie d’être Soi ! Ça claque quand même non ? 😉

Mais je me suis rendue compte que la Joie d’être Moi allait passer maintenant par assumer d’être la Fée qui raconte. C’est là que ma joie d’être moi s’exprime… En fait, la joie d’être Soi, c’est cet idéal qu’on peut tous avoir dans la vie. En quelque sorte c’était mon Graal, mais pour atteindre mon Graal, j’ai compris qu’il fallait que je sois « moi » tout simplement.

Et il m’a fallu un certain temps de réflexion ou de gestation, pour comprendre enfin ce que j’étais venue faire ici. Je vous avoue que mon stage avec Franck Lopvet a dû débloquer certaines choses car c’est depuis que les choses s’enchaînent. Comme je vous le disais dans mon dernier article, j’ai compris que si j’osais prendre le risque d’être vue dans ma vulnérabilité, je m’autorisais aussi à utiliser ma puissance, c’est à dire tout ce qu’il y a de merveilleux en moi et que j’ai envie de partager aujourd’hui. 🙂

Ce dont je me suis rendue compte, c’est que la chose que je « kiffe » par dessus tout est d’écrire des contes. 🙂 Je me régale, c’est indéniable et j’ai une énergie de dingue quand je me pose devant mon ordinateur pour me laisser dicter ces contes par mon Être Supérieur. Que je me connecte à l’Âme de quelqu’un, à un groupe, ou que j’écrive juste ce qui souhaite s’exprimer en l’instant. J’arrête donc de tergiverser et je vais faire ce que j’aime le plus, écrire des contes. Il y aura bien entendu des articles de réflexions personnelles comme celui-là ou encore des vidéos. Mais le cœur de mes partages et de mon activité seront les contes car c’est par ce biais-là que s’exprime toute ma créativité et parait-il aussi mon « don de guérison ».

Oui je suis une guérisseuse. J’ai eu du mal à l’assumer jusque-là mais c’est ça que je suis venue expérimenter sur cette Terre en tant que Nadège, écrire des contes qui ont la capacité d’être guérisseurs pour les personnes qui se sentent appelées par ça ou qui sont prêtes à se laisser toucher par la magie des mots. Déjà, sans cet aspect guérisseur des mots, de cette énergie lumineuse qui vient enrober chaque mot pour en faire un conte qui vient mettre de la lumière sur des maux… déjà à la base, un conte, par sa capacité à passer la barrière du mental, ira toucher quelque chose dans l’inconscient de la personne qui le lit pour y mettre de la lumière en quelque sorte. Ne cherchons pas à comprendre comment ça fonctionne, ça fonctionne c’est tout. A condition bien entendu que nous soyons prêt à nous laisser toucher bien sûr. 😉 Quoi qu’il en soit, un conte reste de toute façon une belle histoire que nous pourrons avoir plaisir à lire alors ma foi, laissons-nous au moins toucher par la douceur de ces histoires et puis le reste… se fera ou ne se fera pas… selon la liberté de chacun. 😉

Voilà, ce que j’avais envie de vous livrer ici. Me voici donc enfin « la Fée Raconte ». Oui car au départ, je pensais que ce que j’écrivais ne venait pas de moi, qu’on me le dictait… mais en fait, c’est bien moi qui écrit ou plus précisément, c’est une autre part de moi, plus lumineuse qui me le transmet. 😉 Mais ça reste moi quand même, même si c’est à un autre niveau… 😉 Vous aussi avez une part lumineuse qui brûle de partager ce qui vous anime. 🙂 Je serais ravie de la connaître. Qu’aimez-vous faire vous ? Quel est votre truc ? Vous pouvez me le dire dans les commentaires si vous voulez. 🙂

Alors voilà, je suis la Fée Raconte. Il m’aura fallu presque 2 ans pour que je comprenne pourquoi un jour j’avais entendu ça dans un coin de ma tête et oser l’exprimer au grand jour. Voilà, c’est là. Je l’ai mis au monde, enfin ! 😀

Vous allez donc continuer de découvrir sur ce blog des contes divers et variés en plus de mes réflexions personnelles et de ce qui me viendra dans l’instant. 🙂

J’osais jusque là me qualifier de Narratrice de l’Âme, oui c’est ça, je raconte ce que mon Âme (ou la vôtre dans le cas des contes personnalisés) a envie d’exprimer. Donc le nom « La Fée Raconte » prend tout son sens aujourd’hui. Je suis La Fée qui raconte autant que je suis Narratrice de l’Âme et autant que je suis Écrivaine Spirituelle. Il est un temps parfois où il faut faire son coming out… Voici le mien ! 🙂

Un grand merci à vous d’être là car sans vous, cela ne serait pas pareil. 😉

Nadège

Share This