Sélectionner une page

Hello les ami(e)s,

ça fait un certain temps que je n’ai pas écrit d’article par ici… J’ai eu besoin d’un long moment de retour à l’intérieur… mais me voici aujourd’hui avec un petit conte que je trouve bien adapté à l’actualité … et je voulais vous le partager. 😉

Belle lecture !!!

__________________________________________________________________________________________________________________________

 

conte-prophétie

 

Au détour d’un chemin naquit une petite grenouille. Près d’une rivière se trouvait là toute une famille qui attendait patiemment sa venue. C’était une petite grenouille très attendue car une prophétie avait prédit un jour qu’une petite princesse changerait à jamais le monde et qu’elle serait très puissante. Quiconque l’approcherait s’en trouverait instantanément transformé.

C’est alors que toutes les grenouilles de la forêt s’étaient rassemblées près de ce gué attendant que la petite grenouille fasse son entrée dans le monde. Et c’est ce qu’elle fit un beau matin où tout le monde était encore endormi.

Elle naquit un beau jour de printemps, où un magnifique soleil brillait déjà dans le ciel. Lorsque son œuf éclot, sa petite queue de têtard la propulsa à l’extérieur et ce qu’elle découvrit la ravit. Des arbres, des fleurs à perte de vue et une magnifique rivière qui chantait tous les espoirs des animaux de la forêt. La petite grenouille ne s’attendait pas du tout à ce qu’elle allait découvrir par la suite car elle était pure et totalement innocente. Elle tortilla sa petite queue jusqu’à atteindre la rivière et elle put enfin se plonger entièrement dans l’eau et sentir sa fraîcheur sur sa peau.

Maladroitement au début, puis de manière plus assurée elle s’aventura dans la rivière, avide de découvertes et d’émerveillements. C’était avec son regard neuf qu’elle découvrait chaque pierre, chaque plante de cette rivière qui semblait lui faire une promesse. Celle de l’enchanter, de l’accompagner chaque jour de sa vie. C’était sans compter sur toutes les grenouilles de la contrée qui s’étant réveillées avaient découvert l’œuf vide et sec de sa locataire. Elles plongèrent toutes vers la rivière car l’instinct des grenouilles dès leur naissance était de se diriger vers l’eau et c’est émerveillées qu’elles trouvèrent ce petit têtard en train de fureter ça et là sous l’eau en quête d’apprentissage.

Elles l’observèrent un moment sans la déranger. Puis avec le temps, elles lui enseignèrent comment se nourrir, comment se protéger mais aussi comment s’accorder un temps de jeu et de plaisir car bien qu’elles aient toutes été au courant de la prophétie, elles n’avaient jamais voulu l’influencer et la laisser devenir celle qu’elle serait un jour. Et c’est ainsi que devenue une adulte, elle se rendit compte qu’elle était différente des autres grenouilles. Et c’était vrai ! Elle était plus majestueuse et plus belle que toutes les autres grenouilles et cela la dérangea car elle aurait voulu se sentir comme les autres.

Chaque jour de sa vie, elle avait été accompagnée par des grenouilles adultes mais jamais elle n’avait rencontré d’autre petite grenouille de son âge ! Et c’est soudainement qu’elle se rendit compte de cela. Cela ne lui avait jamais manqué jusqu’à ce jour mais cela commença à lui peser et elle perdit peu à peu de son éclat. On ne la distingua bientôt plus parmi les autres grenouilles et la prophétie tomba peu à peu dans l’oubli.

C’est alors que la rivière fut menacée par un grand danger et il fallut vite réagir pour protéger le petit peuple de grenouilles qui vivait là. Chacune s’attela à une tâche particulière pour déplacer leurs habitats et les réserves de nourriture mais il sembla soudain à tout le monde que cela ne suffirait pas à les sauver. La rivière soudain devenue plus violente commença à emporter tout sur son passage et même quelques grenouilles avec elle. Il fallait réagir et vite ! La petite grenouille qui malgré tout était restée pure et innocente décida de s’opposer à la rivière et c’est alors qu’elle se mit à chanter :

« Oh chère rivière qui m’a vu naître !

Oh chère rivière que j’ai tant aimée !

Pourquoi aujourd’hui voudrais-tu tout me retirer ?

Ne t’ai-je pas bien servie ?

Ne t’ai-je pas rendu ta magie ?

Pourquoi tant de haine ?

Tu me fais tant de peine ! »

Et la rivière sembla se calmer. Alors toutes les grenouilles en cœur chantèrent ensemble en s’adressant à la rivière et bientôt tout fut terminé. Les grenouilles qui avaient bravé la rivière furent lavées de leur passé et malgré la tempête qui avait tout dévasté, c’était un peuple totalement transformé qui se trouvait là au cœur de ce joli gué.

Et soudain, on se souvint de la prophétie, cette prophétie qui avait dit :

« Un jour ou tout semblera s’envoler.

Ou la destruction de tout voudra s’emparer.

Gardez espoir car de l’une d’entre vous plus lumineuse et plus pure que tout ce que vous n’avez jamais été…

La paix viendra à jamais vous laver de vos péchés.

Le passé renaîtra présent si tant est que vous le laissiez faire et que vous l’accompagniez dans sa renaissance car en vérité cela sera de votre renaissance que vous accoucherez.

Et alors vous comprendrez que rien ne vous a jamais manqué et que vous étiez celui ou celle que vous attendiez.

Alors louez la venue de cet être lumineux car de sa lumière vous sera rendue la vérité ! »

Et tout sembla clair à tous. Cette petite grenouille n’avait été que le révélateur d’un temps ancien qui n’avait plus lieu d’être et l’annonciatrice d’un temps qui attendait le réveil de chacun pour s’installer. Car en vérité cette petite grenouille n’était pas plus lumineuse ou majestueuse que les autres, elle avait simplement été la première à voir cela en elle.

C’est alors que toutes les petites grenouilles découvrirent leur propre éclat en plongeant leur regard vers l’intérieur et elles surent qu’elles avaient toujours été ce qu’elles attendaient de trouver à l’extérieur d’elles-mêmes. Elles croyaient qu’une élue viendrait les sauver et c’est en effet ce qui se passa mais ce qu’elles comprirent aussi c’est que si elles n’avaient pas choisi elles aussi de prendre part au sauvetage, jamais la prophétie n’aurait pu se produire. Une prophétie n’est en réalité pas une prédiction mais la manifestation d’un appel profond de ce qui au fond de soi demande enfin à se révéler à soi-même. Un rappel placé là dans le temps d’une promesse ancienne par soi et pour soi pour que l’expérience d’un oubli momentané ne devienne jamais une expérience d’oubli perpétuel.

La petite grenouille comprit enfin que jamais elle n’avait été différente et que ce qu’elle avait pris pour de la différence n’était en fait que le reflet du masque qu’elle avait arboré un temps pour se sentir comme les autres. Son éclat retrouvé, elle put également à nouveau percevoir celui des autres et c’est unies ainsi dans leur cœur et dans leur peuple que les petites grenouilles s’unirent à nouveau pour créer un monde sacré qu’il leur ressemblerait et teinté de ce qui faisait de chacune un être unique.

_________________________________________________________________________________________________________________________

© Ce texte est la propriété de Nadège Gastaud et est protégé par le droit d’auteur. En conséquence, merci de ne pas copier, reproduire ou redistribuer son contenu sans mon autorisation et sans y mentionner mon nom.

Share This